Dernière minute : 700 000 € accordés à Caleden par le Conseil départemental

Nous venons d’apprendre que le Conseil départemental va réaliser un apport en compte courant d’un montant de 700 000 euros pour pallier à la baisse de revenu évidente, consécutive à la fermeture du thermoludisme décidée par M. Achalme le 3 septembre 2018.

Cet apport vise à soulager la trésorerie de l’établissement thermal afin de pouvoir payer les coûts de fonctionnement et ne pas perdre les emplois restants, dont dépendent 20 familles.

Nous sommes surpris que des fonds publics puissent servir à renflouer une entreprise privée, mais nous en sommes ravis et quelque peu soulagés ; cela évite certainement à Caleden une mise en cessation de paiement.

Nous sommes vraiment contents que Bruno Faure ait enfin pris la mesure de la situation critique dans laquelle se trouve le centre thermal et la ville de Chaudes-Aigues.

Il montre à nouveau par ce geste "Faure", l’investissement sans faille dont fait preuve le Conseil départemental, qui avait porté le projet de restructuration du centre thermal en 2009.

Nous avons appris également le départ de M. Dolon, le directeur de Caleden, qui annonce positivement l’arrivée d’une nouvelle ère à Caleden.

Nous espérons que, pour ce nouveau départ, M. Faure prendra les commandes afin que des bases saines soient posées et pour ne pas perdre notre économie locale. Il est en effet notre seul espoir, maintenant, face à la méconnaissance totale du dossier par nos élus municipaux et face aux décisions malheureuses prises par M. Achalme, président de Caleden.

Un seul élu local a essayé de faire avancer les choses, M. Baumgartner, en posant des questions à M. Achalme lors du dernier conseil d’administration de la SAEM Caleden.

Mais alors que M. Baumgartner essayait uniquement de comprendre la situation et de trouver des solutions, M. Achalme a sommé M. le Maire de remplacer M. Baumgartner en tant que représentant de la commune dans le conseil d’administration de Caleden. Nous verrons si le Maire et le Conseil municipal donneront suite à la sommation du président de Caleden.

En effet, le seul fait de poser des questions sur les décisions de M. Achalme ne devrait pas pouvoir justifier d’être limogé !

Cette dernière "décision" de M. Achalme montre bien, encore une fois, que les choses ne sont pas claires et que seul M. Faure peut intervenir pour tout mettre à plat et repartir sur des bases solides, tant financières qu’humaines.

Cette excellente nouvelle nous permet d’entrevoir un espoir de ne pas perdre notre centre thermal, et nous renforce dans le fait de continuer à nous montrer force de proposition.

Nous vous tiendrons bien entendu au courant des prochaines avancées, car la fin de l’expertise concernant le thermoludisme a été repoussée à décembre 2019.