Reprendre le tatouage à partir du 11 mai 2020 : réalité ou chimère ?

Le lundi 11 mai 2020, certains établissements rouvriront, quand d’autres resteront clos. Dans cette équation, quid des studios de tattoo ?

Tatouage & Partage milite pour une reprise réfléchie de l’activité dès cette date ; un geste pour les tatoueurs, mais pas contre la santé publique, au contraire.

En ce sens, j’ai adressé au nom de l’association un courrier à M. Jérôme Salomon, directeur général de la Santé, et M. Olivier Véran, actuel ministre des Solidarités et de la Santé.

Pourquoi un courrier à MM. Salomon et Véran ?

De par leurs fonctions, MM. Salomon et Véran sont en première ligne de la crise sanitaire (autant qu’économique et sociale) traversée actuellement par la France. Conséquemment, ils nous sont apparus comme les plus à même de se positionner quant à notre question : le tatouage, en tant qu’activité légale, pourra-t-il reprendre dès le 11 mai, date de lancement du déconfinement annoncée par Emmanuel Macron le 13 avril dernier ?

J’avais personnellement eu l’occasion de faire la connaissance de M. Salomon il y a 7 ans ; à l’époque conseiller en charge de la sécurité sanitaire, il nous avait accueillis dans le cadre de l’interdiction de la majorité des encres couleurs sur le sol français. L’épidémiologiste est, par là même, déjà familiarisé avec les questions liées au tattoo.

Quelles mesures pour tatouer sans contaminer ?

Dans notre courrier, nous émettons des propositions pour rouvrir au plus vite les salons de tattoo – il en va de la pérennité économique des nombreux professionnels du secteur –, mais aucunement au détriment des règles sanitaires limitant les risques de contagion. Nos suggestions incluent :

  • qu’à la fois le ou la tatoueur(se) mais aussi son ou sa client(e) portent un masque
  • que les prises de rendez-vous se fassent uniquement par téléphone ou par courriel et non en présentiel
  • que les professionnels ne puissent accueillir qu’un(e) seul(e) client(e) à la fois dans leurs shops
  • que les clients se présentent exclusivement seuls et non pas accompagnés par un proche

Le lien pour lire le courrier de Tatouage & Partage

Sur le site de Tatouage & Partage, les professionnels comme les simples adeptes de l’encrage peuvent consulter notre courrier dans son intégralité. Un peu de lecture confinée en attendant – prochainement, espérons-le – de se refrotter aux aiguilles des tatoueurs.

© Photographie : Thierry Marsilhac