L’Union du Cantal - Budget du Département : à force de crier au loup…

"S’il a donné sa bénédiction au confortement de la trésorerie de la Saem Caleden", écrit L’Union du Cantal, "le conseiller départemental Alain Calmette s’est étonné que sur ce dossier (700 k€), comme sur la participation du Département aux projets cinématographiques sur le territoire cantalien (70 k€), la collectivité soit en mesure de dégager des fonds, alors même « que chaque année, au moment du débat d’orientations budgétaires, on nous dit qu’on est au bout du bout… »".

"« Comme quoi les discussions en budget primitif sont loin de la réalité qu’on peut constater », a glissé le conseiller d’opposition. Réponse de Bruno Faure : ce sont les écarts entre le budget primitif et le réalisé qui permettent de dégager ces marges de manœuvre".