Élections municipales : pourquoi j’appelle à un grand débat entre candidats

 

Aux côtés de la liste que j’ai réunie pour les élections municipales de 2020, je souhaite organiser un grand débat public avec les autres candidats. Ce sont ces raisons que j’explique ci-après.

L’urgence de penser à l’avenir de notre village

Cette campagne municipale marque un engagement et une volonté sans faille de m’investir à vos côtés, pour notre commune.

La tâche sera difficile, car certains dossiers, comme la fermeture irresponsable de l’espace thermoludique depuis presque 17 mois, demandera une implication réelle, pour enrayer une procédure judiciaire dont nul ne voit la fin.

Comment ne pas avoir peur pour notre avenir, celui des salariés qui dépendent du centre thermal, mais aussi de la perte de fréquentation évaluée à plus de 46 000 entrées sur le site, et qui pénalise notre économie ?

Comment ne pas s’inquiéter pour notre village, alors que notre identité depuis l’Antiquité nous associe aux eaux chaudes, reconnues comme étant les plus chaudes d’Europe ?

Fiers d’abriter la seule station thermale du Cantal, devrions-nous y renoncer, pour encore subir le jeu des manigances politiciennes et de l’incompétence de certains de nos élus ou conseillers départementaux ?

Non !

Pourquoi nous souhaitons siéger au conseil d’administration de Caleden

Notre village va se redresser. Ensemble, nous avancerons, pour nous réapproprier notre destin, notre économie, mais aussi notre identité.

Nous travaillerons unis, et animés par les mêmes valeurs, dans l’intérêt des Caldagues et celui de notre commune.

Être élus aux élections municipales nous permettra de siéger au conseil d’administration de Caleden, la commune étant actionnaire à presque 20 %.

Nous pourrons alors négocier des accords pour stopper la procédure judiciaire, et enfin entamer les travaux de réfection de la toiture, en concordance avec les compagnies d’assurances.

Être élu à Chaudes-Aigues, c’est quoi ?

Être élu à Chaudes-Aigues, c’est se battre pour financer nos projets, en allant chercher les subventions européennes.

Être élu de notre commune, c’est, en plus du dossier Caleden, faire tout notre possible pour que la piscine municipale soit ouverte cet été. C’est là le chantier du mandat de M. Molines : la piscine a joué de malchance entre accidents sur le chantier, malfaçons, accidents lors de l’ouverture, fuites, fissures… Il faut reprendre ce dossier du début, faire réparer les malfaçons en espérant que l’assurance censée couvrir ce genre de litiges ait bien été souscrite et enclenchée, et terminer ces travaux au plus vite afin de profiter de l’été les pieds dans l’eau dans notre piscine municipale.

Être élu à Chaudes-Aigues, c’est la volonté d’encourager la bienveillance et l’amour de son prochain. C’est ouvrir nos ailes sur l’extérieur en gardant nos racines, et cela tout en renforçant les alliances sur le territoire avec tous les Auvergnats, en contemplant l’Aubrac.

Les sujets que je souhaite aborder autour d’un grand débat public

Nous souhaitons, dès que les autres candidates et candidats se seront déclaré·es officiellement, organiser un grand débat public. Débat pour lequel la presse sera conviée pour confronter nos projets, nos solutions aux grands dossiers qui occupent notre commune, et parler des enjeux économiques de Chaudes-Aigues. En effet, il sera instructif pour nos concitoyens de savoir quelle place chacun accorde à la petite enfance, à nos seniors, aux commerçants, aux agriculteurs, à la propreté de la ville, aux lieux-dits, au stationnement, ou encore à l’urbanisme. En somme, tout ce qui fait les préoccupations de chacun au quotidien.