Se faire tatouer dans le Cantal : pas qu’en été !

D’aucuns pensent que le tatouage dans le Cantal, ce n’est qu’au début du mois de juillet. À cela, je réponds : faux… et même, bien au contraire ! Car Chaudes-Aigues, ce n’est pas qu’une fréquentation, trois jours par an, de cadors français et étrangers du tatouage (de Jeff Gogue à Nikko Hurtado en passant par Shane O’Neill) : c’est aussi un studio de tattoo en pleine santé, au cœur du village, et dans lequel j’ai moi-même l’immense plaisir d’encrer toute l’année.

Celles et ceux qui me font l’honneur de suivre ce blog savent l’affection que je porte au village de Chaudes-Aigues. Ce n’est pas qu’une question d’homonymie : je me sens profondément attaché à ce petit bout de Cantal, encastré dans des paysages à couper le souffle. Pour moi, y prolonger le collectif auquel j’ai donné naissance il y a presque 30 ans, Graphicaderme, est rapidement apparu comme une évidence.

Aujourd’hui, ce studio de tatouage en Auvergne a fait son chemin et, après deux éditions d’un festival de tatouage riche en couleurs, il s’apprête à être au cœur d’un autre événement d’ampleur : Tatouage au Village. Y accueillir à nouveau les plus grandes et les plus grands me comble de joie.

Quant à moi, c’est toute l’année que j’ai choisi de tatouer à Chaudes-Aigues. Des tatoueurs à Clermont Ferrand et en Auvergne qui excellent, j’en connais : je cultivais simplement l’espoir, l’envie de voir mon nom associé aux leurs.

Si vous souhaitez me contacter pour votre tatouage en Auvergne, vous pouvez appeler le 04 71 20 20 00. De mon côté, je vous donne rendez-vous les 4 et 5 juillet au 15 rue Notre Dame d’Août… et même avant.